cubedroute.com
Image default

préparation et application du vernis sur bois

Accueil > fiches bricolage > fiches peinture > préparation et application du vernis sur bois

Lorsqu’on veut conserver l’apparence d’un bois naturel, on a recours à un vernis pur. Si le bois que l’on veut vernir est blanc, il existe des produits qui permettent de le teinter.

l’un des meilleurs vernis pour l’extérieur est le vernis de polyuréthane qui se présente en deux parties séparées, bi-composants, que l’on mélange au moment de l’emploi. On peut alors s’en servir pendant trente-six heures. Un seul inconvénient : c’est un produit coûteux. Si vous avez de grandes surfaces à couvrir, vous pouvez utiliser les vernis à bateau : ils sont très résistants et constituent une bonne protection pour les menuiseries.

 

Lorsqu’on veut conserver l’apparence d’un bois naturel, on a recours à un vernis pur. Si le bois que l’on veut vernir est blanc, il existe des produits qui permettent de le teinter.

Les différentes qualités de vernis

Il faut faire une distinction entre les vernis pour l’intérieur et les vernis pour l’extérieur.

Les vernis d’intérieur

Pour des meubles ou des panneaux intérieurs utilisez un vernis à l’huile, gras ou glycérophtalique, du type vernis pour cabine de bateau.

Les vernis d’extérieur

l’un des meilleurs vernis pour l’extérieur est le vernis de polyuréthane qui se présente en deux parties séparées, bi-composants, que l’on mélange au moment de l’emploi. On peut alors s’en servir pendant trente-six heures. Un seul inconvénient : c’est un produit coûteux. Si vous avez de grandes surfaces à couvrir, vous pouvez utiliser les vernis à bateau : ils sont très résistants et constituent une bonne protection pour les menuiseries.

La préparation du bois avant de vernir

Le décapage du bois

Pour revernir un meuble ou un panneau déjà vernis ou ciré, il faut le décaper auparavant, surtout dans le cas de la cire, car c’est un produit isolant qui pénètre très profondément dans les pores du bois et empêche l’adhérence d’autres produits.

Pour le décapant, demandez conseil à votre magasin de bricolage et lisez attentivement le mode d’emploi. Utilisez de préférence un décapant à base de solvants pour les vernis gras ou glycérophtaliques. Evitez l’emploi de décapants à base de soude ou de potasse caustique. Mettez des gants de caoutchouc et servez-vous d’une brosse à vernir pour appliquer le décapant. Puis frottez avec une brosse de chiendent. Ensuite, rincez bien à l’eau claire et laissez sécher au moins vingt-quatre heures.

On peut aussi décaper un meuble avec un mélange par moitié d’alcali et d’essence de térébenthine. Mais protégez soigneusement vos mains et vos yeux : portez des gants et des lunettes. Et rincez bien à l’essence de térébenthine ou au white spirit.

Le rebouchage du bois

Si le meuble à revernir comporte des trous ou des fentes, vous pourrez les reboucher soit avec de la pâte à bois, soit avec du mastic. Ces produits s’appliquent directement avec un couteau à mastic. Laissez sécher, puis poncez correctement la surface à vernir avec du papier de verre très fin. Epoussetez soigneusement.

La teinture du bois

En général, les vernis modernes possèdent une gamme de teintes déjà préparées et il vous suffit de choisir celle qui vous convient : vernis noyer, vernis chêne, etc. Toutefois, vous pouvez teinter vous-même un meuble en bois blanc en procédant de la sorte :

soit avec un brou de noix que vous diluez à l’eau et que vous appliquez avec un tampon de coton ou une petite éponge ;
soit en utilisant un extrait de colorant très concentré que l’on dilue dans de l’essence de térébenthine et que l’on applique comme le brou de noix.

Laissez sécher, puis si le bois est irrégulièrement teinté, procédez à quelques retouches pour obtenir une teinte parfaitement uniforme.

L’application du vernis

Le vernissage doit être effectué en plusieurs temps si l’on veut obtenir un bon résultat. Il faut passer au minimum deux à trois couches de vernis et leur dosage est différent. Le vernis s’applique à l’aide d’une brosse à vernir, soit plate, soit ronde.

Première couche de vernis

Lorsque la surface qui doit être vernie est prête, appliquez une première couche de vernis que vous diluez à 50 % avec de l’essence de térébenthine ou du white spirit.

Laissez sécher de vingt-quatre à quarante-huit heures, poncez avec un papier de verre n° 00, puis lavez à l’eau et au savon. Rincez soigneusement avec une éponge et de l’eau claire. Séchez avec une peau de chamois. Il faut que le vernis devienne mat. Eventuellement recommencez ponçage, rinçage et séchage.

Deuxième couche de vernis

Appliquez un mélange de 3/4 vernis et de 1/4 d’essence de térébenthine ou de white spirit. Laissez sécher de vingt-quatre à quarante-huit heures. Puis effectuez la même opération de ponçage, rinçage et séchage que pour la première couche.

La troisième couche. Utilisez le vernis pur ou dilué avec très peu d’essence de térébenthine ou de white spirit (moins de 5 %).

Vernis spéciaux

Il existe des vernis incolores pour la protection des métaux (argent, cuivre, étain, etc.), des vernis gras colorés pour la décoration des métaux, du bois, du verre ; et des vernis céramiques à froid pour la terre cuite et le bois.

Vernis incolores pour métaux

nettoyez les objets soigneusement et appliquez le vernis avec un pinceau doux (petit-gris ou chèvre).

Vernis gras colorés

ils existent en une gamme importante de colons que l’on peut modifier à volonté par l’apport d’un vernis incolore.

L’application du vernis se fait avec une brosse plate

A lire

Comment réussir un déménagement d’entreprise ?

Emmanuel

Plaques techniques

Irene

Profiter d’un self stockage en fonction de vos besoins

Journal

Pourquoi aménager son jardin ?

Irene

Semer soi-même sa pelouse

Irene

Il faut préserver ses rosiers du froid

Irene