cubedroute.com
Image default

Peinture : le chiqueté à l’éponge

Accueil > fiches bricolage > fiches peinture > Peinture : le chiqueté à l’éponge

Le chiqueté à l’éponge exige une surface présentant un fond uni couvert de peinture acrylique, vinylique, ou à l’huile. La couleur du fond doit être mate pour ne pas fatiguer l’œil, notamment sur les surfaces importantes comme les murs. La couleur de base doit s’appliquer sur une surface préalablement nettoyée (lavée, dégraissée, décirée, bien sèche).

Vous avez succombé au charme subtil et à la douceur veloutée des peintures murales à effet granité que vous avez observé chez une amie ou une des vos connaissances. Rassurez-vous ! Même sans aucune expérience en peinture décorative, vous pourriez reproduire cet effet original chez vous en utilisant la technique du chiqueté à l’éponge naturelle. Pour réussir l’ effet, choisissez des couleurs voisines.

Préparez d’abord votre surface.

Le chiqueté à l’éponge exige une surface présentant un fond uni couvert de peinture acrylique, vinylique, ou à l’huile. La couleur du fond doit être mate pour ne pas fatiguer l’œil, notamment sur les surfaces importantes comme les murs. La couleur de base doit s’appliquer sur une surface préalablement nettoyée (lavée, dégraissée, décirée, bien sèche).
Lorsque la surface est bien propre, prenez soin de protéger les plinthes, le plafond en utilisant des bandes de masquage. Attaquez ensuite la peinture du mur au rouleau et les angles au brosse ou au pinceau. Repassez une autre couche pour obtenir un fond bien net.

Réalisation du chiqueté.

Lorsque le fond est sec, préparez votre éponge naturelle. Si elle est de forme carrée, donnez-lui une forme ovale pour faciliter sa manipulation et rendre irrégulier son impact sur le mur.

Préparez aussi une autre plus petite pour travailler les angles et les endroits plus difficiles d’accès pour la grosse éponge. Préparez ensuite votre peinture à chiqueter dans un récipient (dosage : peinture et eau de même volume) de façon à obtenir un mélange crémeux.

Trempez ensuite l’éponge dans l’eau et essorez-la avant de la charger de peinture. Puis, tapotez-la sur une feuille de papier pour la décharger des surplus de peinture.

N’oubliez pas : ce sont les grains de l’éponge qui doivent créer l’effet et non pas l’éponge toute entière ! Un conseil : faîtes un essai sur une autre feuille de papier ou un contreplaqué pour prévisualiser le rendu final.

Une fois que vous avez identifié la bonne pression à exercer sur l’éponge et le bon mouvement, refaites les mêmes opérations et les mêmes gestes sur toute la surface. Prenez régulièrement des pauses pour apprécier votre œuvre ou pour pouvoir rectifier si nécessaire.

Chiquetez ensuite de la même manière les angles et les bordures avec l’éponge de petite taille. Laissez sécher. Nettoyez l’éponge à l’eau tiède légèrement savonneuse (peinture acrylique) ou au white spirit puis à l’eau savonneuse avant de la rincer à l’eau (peinture à l’huile).

Respectez le temps de séchage qui peut varier selon le type de peinture et passez à la deuxième couleur.

A lire

L’entretien des sols en béton

Irene

Conseils pratiques pour nettoyer le carrelage efficacement

Angelique

Comment rendre un chat à l’aise dans une nouvelle maison

Tamby

Arrangement Feng shui pour la maison et le jardin

Irene

Le hosta, la plante idéale pour les coins sombre du jardin

Irene

Suivez les étapes pour poser vous-même votre plaque professionnelle en plexiglas.

Irene