cubedroute.com
Image default

Peinture déco – impression au chiffon

Accueil > fiches bricolage > fiches peinture > Peinture déco – impression au chiffon

Le principe de l’impression au chiffon est simple : on passe une première couche de peinture que l’on laisse sécher, ensuite on passe un glacis que l’on enlève par petites touches avec un chiffon froissé ou roulé. Le ton de la peinture et du glacis doivent avoir une ou deux nuances de différence.

Impression au chiffon

L’impression au chiffon tire surtout son succès et sa beauté de la finesse de ses nuances et de la douceur de la structure de l’effet qu’on obtient.

Le principe de l’impression au chiffon est simple : on passe une première couche de peinture que l’on laisse sécher, ensuite on passe un glacis que l’on enlève par petites touches avec un chiffon froissé ou roulé. Le ton de la peinture et du glacis doivent avoir une ou deux nuances de différence.

Technique un peu laissée à l’oubli dans les années 80 et 90, elle se caractérise surtout par sa simplicité. C’est la raison pour laquelle l’impression au chiffon est réputée pour favoriser la confiance que l’on a de soi-même lorsqu’on débute en matière de peinture.

Technique de la peinture au chiffon

A la base, le principe consiste à utiliser un petit rouleau à peinture pour enduire le tampon et de simplement appuyer celui-ci sur le mur. Il faut seulement que la pression exercée soit suffisante pour que le mur soit complètement en contact avec la surface du tampon.

La taille des tampons peut varier de 1 cm à 15 cm. Pour réaliser une peinture au chiffon, il faut se munir d’un glacis pour peintures normales, un récipient pour mélanger, une dispersion acrylique pour la peinture de base, des gants de caoutchouc, un ruban adhésif, un gros pinceau, des sacs en plastique ou des torchons, une brosse douce, un film plastique pour protéger le sol et enfin une échelle.

Cette technique nécessite environ 3 heures pour un mur de 2,5 m sur 3 m. L’impression au chiffon est du plus bel effet sur les murs de grandes surfaces.

On peut également obtenir une impression au chiffon avec la technique du badigeonnage coloré à la chaux. Elle revêt plusieurs aspects et représente de nombreux intérêts dans la mesure où le badigeon peut se faire aussi bien sur des meubles, des murs à décorer ou encore sur du bois.

On applique le glacis, qui, à peine sec, est essuyé avec un chiffon en pressant légèrement et en effectuant des mouvements croisés allant dans les deux sens. Ce procédé est utilisé pour avoir une certaine régularité dans l’effet de couleur. Un effet dont dépend largement la technique du badigeonnage.

Pour avoir plus de subtilité dans cet effet de couleur, il est préférable de choisir des tons pastel pour l’impression décorant le mur. Le glacis devra être mélangé, pour un aspect diffus et doux, il devra être plus foncé de deux ou d’une nuances.

Pour les plus téméraires, on peut aller jusqu’à choisir des peintures dans des tons plus contrastés. Par exemple, on peut badigeonner un mur avec un glacis rouge orangé après l’avoir peint avec une couleur d’un jaune très appuyé. Cela donnera, à coup sûr, profondeur et structure au mur.

A lire

Pourquoi aménager son jardin ?

Irene

Tout savoir sur le climatiseur

Tamby

Gravittax, établissement offrant une solution de stockage industriel

Tamby

Débouchage de canalisation : comment faire ?

Journal

Les raisons de faire appel à une entreprise de débarras pour son magasin

administrateur

Scier à la main, comment utiliser une scie correctement.

Irene