cubedroute.com
Image default

Dalle PVC clipsable ou stratifié : tout savoir sur ce choix difficile

Quelle option est la plus appropriée entre le revêtement de sol en PVC clipsable et le stratifié en termes de résistance et d’utilisation ?

Lame et dalle PVC :

Les performances des revêtements de sol en dalles et lame PVC clipsable ou en parquet stratifié sont évaluées différemment. Les lames en PVC vinyle sont dotées d’une couche de protection en surface, appelée « couche d’usure », dont l’épaisseur varie selon les produits. Cela leur confère une résistance accrue à l’usure. En revanche, la solidité du parquet stratifié dépend du résultat de son test de classement AC, qui signifie « Critères de résistance à l’abrasion ». Ce classement va de 1 (très faible) à 6 (très élevé). Ainsi, cette évaluation détermine la capacité du parquet à résister à l’usure. Bien que souvent moins résistant que les sols PVC, le parquet stratifié offre une allure naturelle à votre maison, ce qui en fait le choix idéal pour nos clients à la recherche d’une proximité maximale avec la nature. Commandez dès maintenant votre revêtement de sol en vinyle et rejoignez notre large communauté de clients satisfaits !

Parquet stratifié :

Le revêtement de sol en parquet stratifié offre certes un aspect naturel à votre maison, mais il est plus sensible aux chocs et aux rayures, ce qui réduit sa durée de vie par rapport à une lame PVC clipsable passage intensif. À moins d’opter pour un sol stratifié de qualité exceptionnelle, il est préférable de ne pas l’installer dans les pièces à fort passage. Cependant, que vous choisissiez du parquet stratifié ou des lames PVC, vous trouverez des modèles adaptés tant à un usage résidentiel qu’à un usage commercial intensif, voire même industriel et professionnel !

Quelle option choisir pour l’étanchéité : lame PVC clipsable ou parquet stratifié ?

Grâce à sa composition en vinyle, la lame PVC clipsable offre une imperméabilité qui la rend parfaitement adaptée à une pose dans une salle de bain ou une cuisine. Malheureusement, ce n’est pas le cas de la plupart des revêtements stratifiés, dont le panneau en fibres de bois ne supporte pas l’humidité. Il est donc fortement déconseillé de les choisir pour rénover les pièces humides, car le revêtement stratifié risquerait de gonfler et de se déformer.

Cependant, certains fabricants ont réussi à remédier à ce désavantage. De nos jours, de nombreux sols stratifiés sont équipés d’une technologie hydrofuge qui empêche l’infiltration de l’eau ! Cette innovation a bien sûr un coût plus élevé que celui d’un sol stratifié traditionnel. Toutefois, elle vous garantit un sol durable pour de nombreuses années à venir.

Pour faciliter l’entretien, il est recommandé d’opter pour un revêtement de sol intérieur en lame PVC clipsable ou en parquet stratifié en rouleau pour la salle de bain. Ces options offrent une facilité d’entretien et évitent les risques d’humidité excessive. En revanche, un stratifié classique demandera une attention plus soutenue. Il est conseillé de le sécher après le lavage afin d’éviter les traces indésirables d’eau.

Quel design s’offre à vous ?

En ce qui concerne les revêtements de sol, nos clients sont partagés. Le parquet stratifié et la lame PVC clipsable se distinguent tous les deux par leur capacité à imiter parfaitement différents matériaux. Ils reproduisent principalement le bois de chêne, mais offrent également des designs inspirés du béton brut, de la pierre, du marbre, du carrelage, ainsi que des options plus originales. Sur le marché, vous trouverez des motifs de carreaux de ciment, de textile, de cuir, de bois exotique, ainsi que des modèles de parquet en chevrons ou des couleurs unies. Que vous choisissiez une lame PVC clipsable ou un parquet stratifié en rouleau, vous bénéficierez d’un sol réaliste, chaleureux et tendance qui s’harmonisera parfaitement avec votre décoration, sans compromettre vos préférences en matière de design.

Quelle est la distinction entre l’isolation acoustique et phonique ? Et surtout, laquelle garantit une tranquillité totale ?

Le parquet stratifié est souvent critiqué par nos clients pour être extrêmement bruyant lorsqu’on marche dessus. En appartement, par exemple, les bruits se propagent facilement aux pièces situées en dessous, ce qui peut être gênant pour vous et vos voisins ! Heureusement, il existe une solution pour remédier à ce problème d’isolation acoustique : l’installation d’une sous-couche sous le revêtement, une étape absolument essentielle !

En revanche, la lame PVC clipsable est bien plus efficace pour réduire les bruits d’impact, comme ceux des pas. Contrairement au stratifié, elle ne produit pas de « bruit creux » et vous garantit donc un confort acoustique optimal.

Quel revêtement choisir entre les lames PVC clipsables et le stratifié pour la pose et la rénovation ?

Les lames PVC clipsables et les parquets stratifiés, qui ne nécessitent pas de colle, sont généralement compatibles avec le chauffage au sol. Ils peuvent être installés sur de nombreuses surfaces, à condition que le support soit plan, lisse, solide, sec et sain. Il est impératif de retirer les revêtements textiles. Les lames PVC clipsables, étant généralement plus fines que les stratifiés, vous évitent de devoir raboter les portes.

En ce qui concerne l’utilisation d’une sous-couche, elle est nécessaire et fortement recommandée pour le parquet stratifié en rouleau. Pour les lames vinyle clipsables, elle est facultative. Cette information est également communiquée par le fabricant.

En ce qui concerne les prix, le sol stratifié est le moins cher. Cependant, il est important de noter qu’un stratifié d’entrée de gamme ne garantit pas un bon rapport qualité-prix. Que vous optiez pour une lame PVC clipsable ou un parquet stratifié, un investissement raisonnable sera nécessaire pour obtenir un revêtement performant.

Pourquoi déconseille-t-on l’utilisation de la moquette comme revêtement de sol ?

En raison de leur aspect attrayant et leur confort douillet, les sols en moquette en rouleau sont souvent choisis comme revêtement de sol. Cependant, malgré ces avantages, de nombreux professionnels recommandent d’éviter la moquette en tant que choix de revêtement de sol, et ce, pour plusieurs raisons.

La principale raison est que la moquette est un véritable foyer pour la poussière et les allergènes. Les fibres de moquette ont tendance à retenir la poussière, les poils d’animaux, le pollen et d’autres particules, ce qui peut déclencher des allergies ou aggraver les symptômes chez les personnes sensibles. De plus, il est souvent difficile de nettoyer la moquette en profondeur, ce qui favorise la prolifération des acariens et des bactéries.

De plus, la moquette est plus sujette aux taches et aux odeurs que d’autres types de revêtements de sol, tels que le bois ou le carrelage. Les taches peuvent être difficiles, voire impossibles à enlever, et les odeurs persistent même après un nettoyage intensif. Cela peut poser un problème particulièrement important dans les espaces à fort trafic, comme les bureaux ou les magasins.

Enfin, contrairement à d’autres revêtements de sol en rouleau, la moquette a une durée de vie relativement courte. Elle a tendance à s’user et à se décolorer avec le temps, ce qui nécessite de la remplacer régulièrement.

A lire

Menuiserie intérieure : comment trouver le meilleur prestataire ?

administrateur

Réussir la rénovation de sa toiture : comment y arriver ?

administrateur

Pierre de parement : pour quelle utilisation, comment choisir, quel coût ?

administrateur

Pose et installation de fenêtres sur Dreux : mode d’emploi !

administrateur

Aides à la rénovation énergétique en 2023 pour votre maison : Faites le plein d’économies !

administrateur

Illuminer un plafond, ce qu’il faut savoir

Clarisse