cubedroute.com
Image default

Peinture déco : Le moucheté

Accueil > fiches bricolage > fiches peinture > Peinture déco : Le moucheté

L’effet moucheté nécessite l’utilisation d’un glacis à l’eau. L’utilisation de ce type de glacis, qui sèche très vite, limite la zone de travail. Il est conseillé de procéder par petites surfaces de moins d’un mètre carré. En utilisant une brosse et un pinceau brosse à moucheter, la progression est nettement plus rapide que l’utilisation d’un chiffon ou d’une éponge.

L’effet moucheté rend la décoration de votre intérieur plus apaisante et adoucit l’effet trop éclatant des objets métalliques. Facile à réaliser, apportez une touche personnalisée et très particulière à vos murs et à vos mobiliers !

Réalisation de l’effet moucheté avec une brosse à moucheter sur une surface murale

L’effet moucheté nécessite l’utilisation d’un glacis à l’eau. L’utilisation de ce type de glacis, qui sèche très vite, limite la zone de travail. Il est conseillé de procéder par petites surfaces de moins d’un mètre carré. En utilisant une brosse et un pinceau brosse à moucheter, la progression est nettement plus rapide que l’utilisation d’un chiffon ou d’une éponge.

N’oubliez pas de bien nettoyer (décirage, dégraissage, dévernissage,…) votre surface avant l’application du glacis à l’eau. Lorsque la surface est bien sèche, appliquez votre glacis au pinceau. Pour personnaliser l’effet final, vous pouvez effectuer des mouvements ondulés ou tout autre mouvement. Sans attendre, appliquez par tamponnement la brosse à moucheter sur le glacis. Maintenez bien la brosse perpendiculairement à la surface. Essuyez ensuite la brosse sur un chiffon propre avant de travailler sur une autre partie. Lorsque vous arrivez sur les angles ou les bordures, utilisez le pinceau à moucheter.

Effet moucheté sur une surface métallisée

En utilisant une patine spéciale métal ou destinée à tout type d’alliage contenant du fer, vous pouvez imprimer des effets mouchetés sur vos portails, mobiliers de jardin, grilles,etc. Les produits sont composés d’une base pour la préparation de la surface et d’une patine pour la finition. Le support doit être propre, sec et dégraissé au solvant nettoyeur si le fer est neuf. Si le fer comporte des parties rouillées, brossez-les et appliquez une peinture antirouille incolore ( si les parties rouillées sont importantes ) ou un transformateur de rouille s’il s’agit de points rouillés.

Si l’objet est peint, effectuez un ponçage léger après un lessivage ou enlevez complètement la peinture, si elle est abîmée, en utilisant un décapant express spécial fer sous forme de gel. Une sous couche pour métaux ferreux ou non ferreux (alu, zinc,..) servira de base d’accrochage sur un support non peint. La base sera ensuite déposée uniformément au pinceau de façon à couvrir toute la surface ou le support à traiter. Pour la finition, la patine est appliquée à l’éponge ( effet plus nuancé) , à la brosse à pocher, à la brosse ou pinceau à moucheter ( effet plus régulier et travail plus rapide), ou au chiffon en tamponnant la surface à traiter. Prenez soin de ne pas trop charger l’outil d’application pour obtenir un bel effet moucheté.

A lire

L’art topiaire – Personnalisez votre jardin

Irene

Conseils pour une maison verte !

Claude

poser un parquet collé

Irene

Faites de votre jardin un petit salon en extérieur !

Irene

Déco jardin : le mobilier de jardin signé Samoa

Irene

Comment utiliser le peroxyde d’hydrogène ?

administrateur