cubedroute.com
Image default

Le programme d’isolation à un euro : c’est quoi exactement ?

Les particuliers sont conscients de l’importance des travaux d’isolation pour économiser de l’énergie. Toutefois, il s’agit d’un investissement onéreux surtout pour les foyers très modestes. Pour aider ces derniers à financer l’isolation thermique de leur habitat, le gouvernement a mis au point le programme d’isolation à 1 Euro. Voici les points essentiels à savoir sur ce dispositif.

Le programme d’isolation à un euro : un programme efficace pour économiser de l’énergie

Il s’agit avant tout d’un dispositif de l’État dérivé du crédit d’impôt transition énergétique. Il est spécialement conçu pour aider les ménages à faibles revenus à optimiser leur isolation dans un premier temps. Dans un second temps, il constitue en quelque sorte une échappatoire aux pertes d’énergie en les économisant au mieux. De ce fait, il est mis au point pour réduire la facture de chauffage. Pour inciter les particuliers à profiter du programme, le gouvernement s’est fixé des objectifs. D’ici 2020, il envisage réaliser un taux de 20% en termes d’économies d’énergie globale.

Afin de gérer au mieux le dispositif, l’État requiert la contribution des sociétés polluantes. C’est pourquoi le programme est financé par les fournisseurs d’énergie, en contrepartie d’une exonération de la taxe carbone. Ce sont généralement de grandes entreprises reconnues par le gouvernement. Il importe également de noter que l’isolation à 1 Euro concerne principalement l’isolation thermique des combles perdus. Autrement dit, il est nécessaire d’avoir une bonne maîtrise des combles pour être sûr de pouvoir bénéficier de l’offre. Concrètement, ces combles représentent l’espace compris entre le toit et le plus haut étage du bâtiment.

Quelles sont les conditions d’éligibilité pour en bénéficier ?

Pour être éligible au programme, il faut remplir un certain nombre de critères. Tout d’abord, il faut être propriétaire d’une maison individuelle de plus de deux ans ou être locataire. Le particulier doit également avoir des combles mal isolés ou non isolés pour en bénéficier. Ce qui signifie qu’on ne doit pas essentiellement se chauffer à l’électricité. On doit disposer d’un revenu fiscal en-dessous du seuil fixé par l’Anah. Si l’individu vit seul, son revenu ne doit pas dépasser 14360 euros. Si le logement est habité par deux personnes, le montant du revenu ne doit pas dépasser 21001 euros, et 29506 euros si le ménage compte quatre personnes. Cependant, il convient de noter que le revenu est plus élevé pour les familles résidant en Ile de France.

Pour postuler au financement à présent, il faut contacter un organisme officiel du Pacte Énergie Solidarité. Il suffit de suivre les différentes procédures à commencer par le remplissage du formulaire d’éligibilité. L’étape suivante consiste à faire valider l’éligibilité par l’organisme en question et signer avec celui-ci, le contrat CEE. Concernant la réalisation des travaux, il est recommandé de confier l’opération à un professionnel RGE partenaire du CEE. Toutefois, il faut faire attention aux arnaques dans le milieu et vérifier que l’entreprise collabore bien avec le Pacte Énergie Solidarité. Certaines d’entre elles se présentent comme telles pour proposer des travaux de qualité médiocre. D’autres proposent des travaux tout simplement pour soutirer des informations personnelles.

A lire

Comment faire face à une fuite d’eau dans une maison ?

Clarisse

Les diverses semelles filantes et leurs procédés de réalisation

Tamby

Ravalement de façade : des obligations administratives à respecter scrupuleusement

Tamby

Comment faire pour bien nettoyer votre toiture en ardoise ?

Tamby

Les 5 règles de sécurité à respecter pour la réalisation des travaux de toiture?

Tamby

Les choses à savoir concernant votre chaudière

Irene