cubedroute.com
Image default

Préparer ses funérailles dans le Rhône de son vivant

Préparer ses propres obsèques dans le Rhône est une démarche jugée plutôt responsable. Elle vise à prendre à la place de ses plus proches parents les décisions les plus importantes après son décès. Il s’agit notamment de préciser avec forces détails les conditions de son enterrement, le choix du prestataire funéraire (pompes funèbres) et le type de funérailles (crémation, enterrement, etc.). Vous pouvez également décider du rite (catholique, islam, judaïsme…) à célébrer et de la présentation des avis de décès. Une telle anticipation permet d’alléger, entre autres, les charges financières de ses enfants.

Préparer ses propres obsèques dans le Rhône : prévoir le budget

Les cérémonies funéraires sont des événements qui coûtent extrêmement cher. Cela étant, beaucoup de personnes préfèrent soulager leurs enfants et petits-enfants de ces charges en mettant de l’argent de côté. Cet argent, ils peuvent l’épargner en souscrivant à une assurance prévoyance obsèques. Ils peuvent également faire des dépôts réguliers dans un compte bancaire. Dans l’un ou dans l’autre cas, le capital constitué sera reversé à une entreprise de pompes funèbres ou à un membre de la famille. Cela servira ensuite à couvrir toutes les charges liées aux cérémonies.

Si vous souhaitez en faire autant et ne savez pas par où commencer, vous pouvez vous renseigner en cliquant ici. Si vous ne vous en chargez pas au plus tôt, la banque le fera pour vous au moment de votre décès. Dans ces conditions, le capital qui sera dégagé sera de l’ordre de 3050 euros. Ce qui est certain, c’est que cela ne suffira pas à couvrir toutes les charges. Donc, vos enfants devront mettre la main dans la poche pour tout finaliser.

Écrire son testament pour transmettre son patrimoine

S’il est une question qui pourrait diviser les différents membres de votre famille après votre décès, c’est la problématique de la succession. Tous vos biens doivent être répartis à l’avance à chacun de vos ayants droits. Vous devez veiller, en outre, à faire authentifier le testament par un notaire. Cela enlève à l’acte toute possibilité de contradiction ou de remise en cause après votre décès. D’ailleurs, vous pourrez le modifier autant de fois que vous le souhaiterez avant votre disparition.

Faire connaître vos dernières volontés pour le jour de l’enterrement

Il existe des sujets qui peuvent paraître banaux pour certaines personnes. Pour d’autres personnes, en revanche, ce sont des points qui, pensent-elles, les rendraient heureux même de l’au-delà. Généralement, ces personnes choisissent, par exemple, le type de corbillard dans lequel ils voudraient être ramenés au cimetière. Parfois, ils indiquent même le port vestimentaire à avoir pour suivre leurs dépouilles.

Une autre bonne idée serait de faire enregistrer, par exemple, un vidéogramme ou un audio. Vous pourrez notamment faire passer à chacun de vos enfants, petits-fils, amis proches, associés un dernier message. Vous pouvez les faire parvenir personnellement à chaque destinataire ou demander à ce qu’on le diffuse publiquement. Certains choisissent des alternatives moins voyantes et plus classiques comme écrire une lettre. La question du cercueil et de la veillée funèbre (aménagement de la pièce de recueillement) sont également des sujets sensibles. Vous pouvez, par exemple, préciser par écrit la forme de la bière, l’essence du bois à utiliser, etc. Vous pouvez aussi indiquer le type de vêtements que vous aimeriez porter le jour de votre inhumation et le lieu de l’inhumation.

A lire

Les différents types de transports sanitaires

Tamby

Profiter d’un self stockage en fonction de vos besoins

Journal

Un déménagement simplifié et réussi grâce à des experts

Journal

Pourquoi vous devez changer la literie de votre adolescent ?

administrateur

Pourquoi aménager son jardin ?

Irene

Bien choisir la caméra pour surveiller sa maison

Angelique