cubedroute.com
Image default

Où placer son argent à l’étranger ?

C’est un fait : en France, les placements financiers manquent cruellement d’attractivité. En effet, le livret A et l’assurance-vie font l’objet d’un rendement peu avantageux, sans parler de la loi Sapin, permettant le gel des retraits. Pour ces différentes raisons, mais aussi dans une recherche d’optimisation fiscale, placer son argent à l’étranger peut s’avérer être une solution attractive. Oui, mais vers quel pays se tourner ? Et surtout, quel placement choisir ? Dans cet article, nous vous proposons de découvrir tous les avantages de l’assurance-vie au Luxembourg. Ce placement sûr offre des avantages considérables.

L’assurance-vie au Luxembourg : un placement sûr

En France, les détenteurs d’une assurance-vie sont protégés à hauteur de 70 000 € en cas de défaillance de l’assureur. Au Luxembourg, il n’existe aucune limite. En d’autres termes, les assurés peuvent récupérer l’intégralité du montant déposé. Mais ce n’est pas tout. Grâce aux liens qui unissent les compagnies d’assurance, le Commissariat aux Assurances et la banque dépositaire, les actifs des assurés placés au Luxembourg font l’objet d’un contrôle régulier. En d’autres termes, la sécurité des assurances-vie est garantie en permanence.

L’assurance-vie au Luxembourg n’est pas concernée par la loi Sapin

La loi Sapin prévoit le gel des retraits sur les assurances-vie en cas d’extrême nécessité : une crise économique majeure par exemple, ou l’effondrement de la zone euro. Dans ce genre de situation, les détenteurs d’une assurance-vie ne seraient plus en mesure de profiter de leur argent durement gagné, pendant un laps de temps défini.

Au Luxembourg, la loi Sapin n’existe pas, et donc ne s’applique pas. En outre, la santé financière du Grand Duché est bien meilleure que celle de la France, ce qui signifie qu’une telle loi n’a pas lieu d’être au Luxembourg.

Le Luxembourg propose des produits financiers divers et variés

Les Français souhaitant ouvrir une assurance-vie en France n’ont qu’une seule possibilité de placement : les fonds en euros. Or, en ouvrant une assurance-vie luxembourgeoise, il devient possible de profiter d’une vaste gamme de produits, comme les fonds en euros ou en dollars, les fonds multisupports, les FIC ou FID, les titres non cotés, etc. Cette variété permet de sécuriser ses actifs, tout en profitant d’une bonne flexibilité. En bref, placer son argent à l’étranger c’est opter pour une bonne optimisation fiscale.

Les assurances-vie luxembourgeoises sont soumises à la fiscalité française

Les personnes qui souscrivent à une assurance-vie au Luxembourg subissent la fiscalité de leur pays d’origine. Aussi, si vous souhaitez ouvrir un tel contrat au Grand Duché, vous serez imposé de la même façon que sur une assurance-vie française. Or, la fiscalité française en matière d’assurance-vie est particulièrement intéressante, car elle ne s’applique qu’aux retraits. En outre, le taux d’imposition est de 7,50 % seulement. Bien sûr, l’assurance-vie souscrite au Luxembourg peut être transmise dans le cadre d’une succession. Mais la fiscalité dépend de l’âge du souscripteur.

C’est décidé, vous allez placer votre argent dans une assurance-vie luxembourgeoise ? Dans ce cas, sachez que vous pouvez entamer les démarches en ligne, ou par téléphone. En outre, passer par un cabinet de gestion de fortune est une solution à envisager, afin de sélectionner le contrat le plus avantageux.

A lire

Offshore ou Holding : quelle est la différence

Journal

Moyens de paiement : misez sur les bonnes cartes !

administrateur

Épargne : comment bien la gérer ?

administrateur

Les erreurs à éviter en matière de passation de marché

administrateur

Aperçu sur les situations qui peuvent conduire à un contrôle fiscal

Odile

Prêt personnel : comment obtenir le meilleur taux 

Journal