cubedroute.com
Image default

Comment aménager un escalier pour son jardin ?

Accueil > Déco jardin > Comment aménager un escalier pour son jardin ?

Pour aménager un jardin esthétique, l’escalier peut jouer un rôle déterminant en particulier sur les terrains abrupts. Pour le confort d’utilisation et l’esthétisme, la réalisation de cet élément doit répondre à certaines règles.

Les questions de confort et de sécurité

Pour des raisons de confort d’utilisation et de sécurité, veiller à aménager tous les degrés de l’escalier avec la même taille, à l’exception des structures dites à pas-d’âne. Afin de choisir les dimensions des marches et leur nombre, il est indispensable de respecter un calcul bien précis. En général, le nombre de marches est toujours impair afin de permettre de l’aborder avec un pied et de le quitter avec l’autre. Pour les escaliers à pas-d’âne, il faut aménager un giron assez large afin de toujours aborder les marches avec des pieds différents. Pour la sécurité des utilisateurs, évitez l’utilisation des matériaux glissants ou qui s’usent trop rapidement. En dehors de la sécurité, le choix des matériaux influe aussi sur l’atmosphère et l’harmonie de l’escalier avec les structures environnantes. Brique, pierre naturelle, béton, ardoises ou autres, les matériaux doivent être conformes à ceux de l’ensemble du jardin.

L’intégration de l’escalier au terrain et à la nature

Pour pouvoir s’intégrer à l’ensemble du jardin, l’escalier doit avoir une forme adaptée au terrain, c’est-à-dire à la pente. Avec un faible dénivelé et un espace réduit, il est recommandé d’installer l’escalier perpendiculaire à la pente. Si le jardin le permet, faîtes tourner la structure, à droite ou à gauche, afin de marier les cheminements et pour garder une touche plus authentique. Dans le cas d’un jardin avec une pente assez douce, voire plane, on peut parfaitement adopter un escalier à pas-d’âne qui offre à la fois le confort et une perspective qui allège les pentes. Pour faire fondre l’escalier dans l’ensemble, il est indispensable d’éliminer ses angles vifs. Pour ce faire, installez des plantes tout autour. On peut aussi naturaliser la structure en adoptant des espèces grimpantes et envahissantes sur les bords. Enfin, le dernier élément à observer est l’éclairage aussi bien naturel que par les luminaires.

A lire

Fabriquer un pochoir décoratif soi-même

Irene

Tout ce qu’il faut pour le bonheur de votre bout de chou

Clarisse

Être assister d’un expert-comptable en ligne, il est difficile de s’en passer !

administrateur

Quels sont les avantages d’une micro crèche

Journal

Les différents types de clôture de jardin

Irene

Arrangement Feng shui pour la maison et le jardin

Irene