cubedroute.com
Image default

Fabriquer un pochoir décoratif soi-même

Accueil > fiches bricolage > fiches peinture > Fabriquer un pochoir décoratif soi-même

Fabriquer vous-même un pochoir décoratif à moindre frais avec du papier kraft, de la gomme laque ou de l’acétate pour isoler le papier. Puis découpez votre motif. Les pochoir de motifs décoratifs sur les murs ont été souvent utilisés comme une option économique de décoration utilisée par les colons américains comme un moyen d’ajouter de la couleur et de la structure à leurs humbles maisons ou ferme. Les pochoirs muraux ont également été utilisés dans le XVIIIe et XIXe siècle, dans les maisons comme un moyen d’imiter le style européen populaire de décoration.

pochoirs décoratifs

Plutôt que de dépenser des somme d’argent démesurées pour vos pochoirs, apprennez comment faire des pochoirs décoratifs vous-même. Vous n’avez pas besoin pour cela d’être un artiste. Découvrez combien c’est facile …

Les pochoir de motifs décoratifs sur les murs ont été souvent utilisés comme une option économique de décoration utilisée par les colons américains comme un moyen d’ajouter de la couleur et de la structure à leurs humbles maisons ou ferme. Les pochoirs muraux ont également été utilisés dans le XVIIIe et XIXe siècle, dans les maisons comme un moyen d’imiter le style européen populaire de décoration.

Aujourd’hui, le pochoir est généralement utilisé comme une bordure ou frise décorative. Une « frise » désigne la partie du mur en dessous du plafond où les motifs sont ajoutés pour esquisser une ligne architecturale. Une frise est un bon moyen de marquer les bordures d’une fenêtre ou d’un mur. Pour créer votre propre pochoir vous pouvez vous procurer de nombreux pochoirs pré-découpées au laser ou faire vos propres pochoirs comme un complément décoratif du tissu à motifs déjà existants dans votre chambre.

Matériel nécessaire :

cutter,
gomme laque ou acétate,
papier kraft,
papier absorbant (sopalin)
crayon à papier très gras (au moins 2B)
crayon de couleur,
colle en bombe
scotch,
papier calque,
brosse à pocher
un mètre,
de la peinture acrylique
rouleau ou pinceau pour la gomme laque,
alcool pour nettoyage de la gomme laque.

Commencez déjà par regarder des livres où figurent des motifs et choisir un motif qui vous plairait à reproduire. Vous avez le choix pour les pochoirs, soit vous pouvez les appliquer en frises, soit isolés en au coins des murs ou en haut d’une colonne par exemple.

Une fois votre motif choisi, vous pouvez le dimensionner à la taille désirée grace à une photocopieuse qui le mettra à l’échelle voulue.

Quand votre motif est choisi, décalquez-le sur le papier calque avec le crayon à papier gras, appuyez bien pour déposer assez de carbone pour la reproduction inverse plus tard.

Découpez votre papier kraft à la dimension de votre motif, en laissant environ 3 à 5 centimètres de marges. Des marges pas trop grandes si vous voulez faire une frise afin de ne pas vous géner pour enchainer les pochoirs côte à côte.

Passez une couche de gomme laque ou d’acétate sur les deux côtés du papier kraft, afin de le solidifier et de le rendre étanche à la peinture. Laissez-le séchez, ça sèche très vite.

Une fois le motif reproduit sur le calque, et votre papier kraft sec, reproduisez votre dessin qui figure sur le papier calque sur le papier kraft. Pour cela, faites bien attention à ne pas bouger pour respecter votre motif, surtout si celui-ci est très détaillé. Scotchez votre papier calque sur le papier kraft pour qu’il ne bouge pas pendant la reproduction. Positionnez le calque du côté où se trouve le carbone du crayon vers le papier kraft, face à face.

Reproduisez votre dessin sur le kraft en vous servant de votre crayon de couleur. Repassez sur tous les traits de votre dessin avec votre crayon de couleur afin de savoir où vous en êtes. Appuyez bien pour que le crayon noir se reproduise bien sur le papier kraft.

Une fois votre dessin reproduit, enlevez le papier calque et passez à l’étape du découpage de votre motif.

La, pareillement, veillez à bien fixer votre dessin sur une planche à découper, ou un bout de lino peut faire l’affaire. Trouvez un bon support bien stable. Fixez votre papier kraft sur votre support en le scotchant, puis commencez à découper au cutter votre motif en suivant tous les traits. Cette opération est assez délicate suivant le motif.

Maintenant votre pochoir est prêt à être appliqué sur les murs.

Vous pouvez vous servir de la colle en bombe pour maintenir le pochoir contre le mur le temps de peindre à l’intérieur du motif, mais il faut tout de même le maintenir d’une main et pocher de l’autre.

Pour peindre, pocher correctement, gardez à côté de vous un bout de carton sur lequel vous enlèverez le surplus de peinture afin de ne pas faire de coulure. Il ne faut pas diluer votre peinture, il faut qu’elle reste assez épaisse et ne pas en avoir de trop sur votre brosse à pocher.

Faite quelques essais sur un bout de mur caché ou autre support sans importance avant histoire de vous faire la main, vous trouverez vite le bon dosage.

Si vous faites une frise et que vous déplacez votre pochoir de droite à gauche ou l’inverse, pensez à bien essuyer à chaque vois l’envers de votre pochoir pour enlever la peinture qui se dépose inévitablement sur les bords avec votre papier absorbant, et assurez-vous qu’il ne laissera pas de trace sur le prochain passage.

Si vous voulez un résultat discret et fin, essorez un maximum votre brosse afin de ne laisser que très peu de peinture et contrairement, si vous voulez un résultat très tranché, vous mettrez plus de peinture mais en veillant bien aux coulures. Commencez par le centre de votre vide pour finir par les bordures. Il faut tapoter de façon rapide et légères la brosse bien perpendiculaire au mur. Vous pouvez utiliser une peinture dorée par exemple qui donne un très bel effet discret.

Si vous avez utilisé la gomme laque pour renforcer et isoler votre papier kraft, nettoyez votre rouleau ou pinceau à l’alcool, si vous avez utilisé de l’acétate, utilisez de l’eau.

Vous pouvez utiliser votre pochoir et les conserver très longtemps et les réutiliser à volonté. Roulez-les dans un étui à affiche par exemple et vous les ressortirez à l’occasion, et vous pourrez ranger les prochains avec, ce qui vous fera une belle collection.

Vous pouvez appliquer ces pochoirs également sur des meubles.

Vous pourriez directement prendre le calque comme support pour votre pochoir, mais vous ne pourrez pas le garder ni l’utiliser de nombreuses fois comme vous le permettra le papier kraft bien isolé à la gomme laque. Le calque est beaucoup plus fragile.

Pensez à inverser votre motif une fois sur deux, pour qu’ils ne soient pas tous orientés dans la même direction. Une fois queue à queue, une fois tête à tête.

A lire

Déménagement et déconfinement : Nos mesures pour la reprise

Tamby

Gravittax, établissement offrant une solution de stockage industriel

Tamby

Conseils pour une maison verte !

Claude

Comment choisir votre boîte de dérivation ?

administrateur

Gazon synthétique : quels critères de choix ?

Clarisse

Pourquoi vous devez changer la literie de votre adolescent ?

administrateur