Image default
Construction

Choix des matériaux pour la couverture d’une toiture

Notez cet article

Si vous procédez à une installation d’une nouvelle toiture, ou si vous voulez remplacer l’ancienne, vous devez judicieusement choisir les matériaux à utiliser. Mais cela ne s’avèrera pas chose facile : non seulement vous devez considérer la nature de chaque matériau, son prix, mais également sa résistance. Suivez ce guide pour vous aider dans ce choix des matériaux nécessaires.

Tuile et ardoise, les matériaux les plus utilisés par les propriétaires

Les professionnels de la toiture à l’exemple de ce couvreur expérimenté qui se trouve dans le 80, appellent matériaux les « classiques » ou les matériaux traditionnels ceux qui sont familièrement utilisés par les propriétaires pour la couverture de toit. La tuile et l’ardoise en font partie. Ce sont d’ailleurs les matériaux qui ont le plus de succès auprès des propriétaires français, et ce depuis des siècles.

L’ardoise est très utilisée pour la toiture des maisons de campagne, comme elle l’est également pour celles des maisons urbaines. Elle est particulièrement appréciée dans les régions de massifs montagneux. L’ardoise est adaptée à la pluie, aux vents forts et au froid qui règne dans ces zones, grâce à son poids lourd et sa haute capacité de résistance. Elle est également très étanche, d’où le choix naturel des propriétaires pour ce matériau.

L’ardoise est de même réputée être le matériau de couverture ayant la plus grande longévité. Une toiture en ardoise bien entretenue peut durer jusqu’à cent ans avant d’avoir besoin d’être remplacée. L’ardoise présente cependant certaines contraintes. Tout d’abord, il est d’un poids plus élevé par rapport aux autres matériaux. Il exige donc une charpente de toiture bien renforcée pour pouvoir la supporter. Ensuite, son prix est élevé : au moins 60 euros au mètre carré.

Comme matériau classique, il y a également la tuile. Celle-ci est faite à partir de terre cuite. Ce qui lui confère la possibilité d’être modelée sous forme plate ou ondulée. La tuile offre également une agréable esthétique à la toiture de la maison, et elle peut prendre une couleur personnalisée, selon le choix du propriétaire. Elle a cependant une durée de vie moins longue que celle de l’ardoise : si elle est bien entretenue, sa longévité peut atteindre les 60 ans.

Le chaume est également un matériau classique de couverture de toiture. En dépit de l’avènement de la technologie et de la profusion de types de toiture plus modernes, il est de nos jours encore très prisé par les propriétaires campagnards. Non seulement, elle est très facile à installer, elle est également très légère, est peu onéreuse ; sa résistance peut aller jusqu’à 40 ans.

Des matériaux qualifiés de modernes pour les maisons contemporaines

La toiture végétalisée est la toute première couverture moderne qui a gagné, et le cœur des propriétaires, et celui des couvreurs professionnels. Cette technologie vient tout droit des pays scandinaves. Il s’agit de toit conçu pour permettre la plantation des divers végétaux. Ce ne sera pas le toit en soi qui va favoriser la pousse de ces derniers : il faudra préalablement poser des substrats de terre dessus. Ce type de toit moderne est très demandé du fait qu’il aide à protéger l’environnement et à diminuer le taux de dioxyde de carbone émis dans l’air, surtout dans les grandes métropoles. La toiture végétalisée est également conseillée pour ceux qui veulent une isolation plus performante. Les substrats de terre posés sur le toit vont augmenter le confort des habitants, quel que soit le climat extérieur.

Parmi les couvertures modernes, il y a aussi la tôle. Son utilisation pour couvrir la toiture n’est pas autorisée cependant dans certaines régions. Aussi, il est mieux de se renseigner auprès des autorités locales avant de fixer votre choix dessus.

Related Articles

Investissement locatif : construire une maison neuve

administrateur

Quelques conseils pour avoir une toiture originale

Tamby