cubedroute.com
Image default

Acheter une maison en couple : bonne ou mauvaise idée ?

L’achat d’un logement en couple entraîne des situations socio-économiques et juridiques que vous devez connaître pour éviter des risques inutiles. C’est pourquoi, nous avons rédigé cet article, pour résoudre d’éventuels doutes sur l’acquisition d’une maison en couple, puisque des informations comme l’état de votre relation ou sa longévité peuvent être des données pertinentes pour savoir comment agir.

Un crédit immobilier unit plus qu’un mariage

Bien que l’achat d’une maison en commun soit plus économique, des complications peuvent survenir. Rappelez-vous qu’il s’agit d’une dette commune. Il est intéressant de noter que lors de l’achat d’une maison lorsque vous avez une relation de fiançailles, il est recommandé d’avoir recours à un notaire, afin d’élever en acte public les règles en cas de séparation du couple. Si la relation est mauvaise et que le logement n’est pas vendu à un tiers pour partager l’argent, il faut décider qui garde le bien. Et c’est là que les problèmes surgissent. Il est important que tout soit écrit, donc une bonne idée est de faire un contrat privé entre les parties.

Conseils pour faire baisser la mensualité du crédit

Différentes options sont possibles pour faire baisser la mensualité de votre crédit immobilier surtout si vous êtes un couple et que la banque peut donc avoir des garanties de remboursement doubles. Quoi qu’il en soit, vous pouvez économiser et faire baisser votre mensualité en trouvant une assurance emprunteur moins chère. Pour cela, n’hésitez pas à faire une simulation d’assurance de prêt immobilier.

Acheter une maison avec son fiancé ou avec sa fiancée

Dans un cas comme celui-ci, il est particulièrement important que tout soit écrit pour éviter les problèmes. Une option est de créer un contrat privé entre les deux, un document qui, en fait, est conseillé à la fois pour les couples mariés et les couples non mariés ou en relation de fiançailles.

Ce document, de caractère notarié, sert à clarifier en cas de rupture, quelle sera la procédure à suivre, afin d’éviter les malentendus et les litiges. Il est important de noter que, lorsque le notaire est appelé à signer le contrat de vente, si l’une des parties apporte une participation supérieure à 50%, cela doit être bien précisé au notaire, sinon, ce dernier attribue à chaque propriétaire 50% du bien immobilier acquis.

Acheter une maison avec son époux ou avec son épouse

D’un point de vue juridique, il en va de même si le mariage est associé au régime de la communauté des biens (les biens sont détenus à parts égales par les deux personnes). Il en va différemment pour les couples de fait ou les couples mariés qui suivent le régime de la séparation des biens, dans lequel la contribution de chaque partie est proportionnelle à sa participation. Dans ce régime, les patrimoines de chaque conjoint restent séparés, de sorte que si un logement est acheté, chaque personne est propriétaire de la part proportionnelle qu’elle a payée.

Et s’il faut vendre la maison ?

Si, pour des raisons personnelles ou économiques, aucun propriétaire ne souhaite la garder, il est courant de mettre la maison en vente, ce qui permet d’annuler le crédit immobilier et de répartir les gains éventuels.

Que faut-il indiquer dans le contrat privé ?

Le document ou contrat privé habituellement signé lors d’une vente, afin d’éviter des problèmes et de préciser la participation de chaque membre à l’acquisition du logement, doit contenir les informations suivantes :

  • la participation de chacun à l’apport initial pour l’entrée du logement. Si l’un des partenaires a versé 40000 euros et l’autre 10000 euros, cette information doit être enregistrée dans le contrat privé ;
  • si l’un des conjoints paie plus de cotisation mensuelle. Si vous avez établi que l’un des membres assumera une plus grande part de la cotisation mensuelle du crédit immobilier, cela doit être indiqué dans ce document ;
  • la procédure qui sera suivie en cas de séparation. Il est idéal que les parties sachent clairement ce qu’elles feront avec le logement si la relation est mauvaise et qu’il y a un besoin de séparation ;
  • comment le logement serait réparti si l’une des parties voulait acheter la totalité de la maison. C’est un autre point qui donne souvent des problèmes dans la vie réelle, il est donc extrêmement intéressant de le laisser par écrit.

En outre, si l’un apporte plus que l’autre, que ce soit en payant une entrée plus élevée ou en apportant un montant plus élevé chaque mois dans le montant du crédit, il est particulièrement important de tout notifier.

Quels sont les avantages d’acheter une maison en couple ?

L’achat d’une maison en couple présente certains avantages car il y a deux emprunteurs.

Des possibilités accrues d’approbation d’un crédit immobilier

En additionnant les revenus de l’un et de l’autre pour traiter un crédit commun, vous aurez accès à un montant supérieur à celui que vous obtiendrez en demandant un crédit chacun de votre côté. De même, si les deux ont une bonne expérience du crédit, les facilités sont encore plus élevées, par exemple, une cotisation mensuelle correspondant à la somme des revenus des deux ou des délais de paiement optimisés par rapport à leurs paiements mensuels.

Meilleure capacité d’épargne

Si vous avez déjà cherché des maisons à vendre et que vous vous êtes décidés pour un quartier, vous devez déjà avoir une idée du prix approximatif. Dans ce scénario, il est possible de créer un compte commun pour économiser ce qui est nécessaire pour avoir l’apport initial dans les plus brefs délais.

Il faut épargner individuellement 20% des revenus, de sorte qu’en doublant ce montant, le couple pourra compter sur un montant plus élevé pour acheter son nouveau foyer et diminuer ainsi le montant du crédit.

Des processus plus rapides

La recherche d’une maison peut être stressante et l’élaboration d’un plan pour la payer entièrement peut également générer beaucoup d’anxiété. C’est pourquoi, avec l’autre, il est plus facile de gérer les processus, comme la recherche du lieu, la recherche des banques pour demander le crédit, connaître les programmes sociaux, les détails techniques de la propriété, etc. Le travail d’équipe est toujours plus efficace.

De la même manière, les options immobilières, avec un autre revenu pour accéder à un meilleur crédit, pourront être élargies, permettant de choisir des logements plus spacieux ou dans une meilleure zone.

En conclusion, acheter à deux peut être une bonne idée à la seule condition que tout soit clair dès le départ en cas de séparation et que tout soit bien notifié par écrit devant un notaire.

A lire

La vente en viager à Paris, avantages ?

Odile

Système D pour gonfler son revenu

administrateur

Bracelets et colliers, de superbes idées pour séduire

Werner von Schweiz

Quels travaux faut-il réaliser pour mieux vendre ?

Odile

Entreprise : comment choisir son local commercial en métropole lilloise ?

Emmanuel

Astuces pour bien vendre sa maison à Vertou dans le Pays nantais (44)

administrateur