cubedroute.com
Image default

À quel moment faut-il entreprendre un diagnostic structure ?

Le diagnostic structure est une opération très importante qu’il est nécessaire d’entreprendre en partie pour des raisons de sécurité. Il faut savoir que plusieurs circonstances peuvent pousser un propriétaire de bâtiment à entamer cette opération. Pour vous guider, découvrez ici quelques circonstances indiquant qu’il est temps de procéder à un diagnostic structure.

Des apparitions de désordres 

À la suite de sinistres violents, des désordres peuvent survenir sur un bâtiment. Parmi ces sinistres, l’on relève notamment :

  • les tempêtes ;
  • les incendies ;
  • les inondations.

Ainsi, comme désordres, l’on peut remarquer des apparitions de fissures sur la façade de l’édifice. Dans certains cas, il est également possible de remarquer des fissures sur une partie spécifique de l’immeuble comme le balcon ou la dalle. De même, lorsque le béton utilisé dans le montage de l’ouvrage s’effrite ou que les aciers deviennent apparents, on peut également parler de désordres. Certains désordres peuvent s’avérer plus dangereux que d’autres.

En effet, des désordres bénins ne sauraient mettre en danger la sécurité des résidents d’un immeuble en affectant la solidité de l’édifice. Ceci dit, des désordres plus préoccupants mèneront vite à un effondrement sûrement dramatique. Raison pour laquelle il est impératif d’entamer un diagnostic structure dès l’apparition de désordres. Un audit structurel de qualité permettra d’identifier les travaux requis.

Une maintenance d’ouvrage 

Bien évidemment tout édifice peut se dégrader au fur et à mesure que le temps passe. De plus, lorsqu’il a été conçu au sein d’un environnement hostile, un bâtiment est enclin à des charges et à certaines forces. Pour ce cas de figure, il existe l’obligation de procéder à des entretiens fréquents et à des maintenances régulières de la construction. Une fois que les travaux de construction sont terminés, il est donc important d’établir un calendrier de maintenance. Cette précaution aide notamment à prévenir d’éventuels désordres et anticiper les accidents pouvant survenir durant la vie de l’immeuble. La maintenance d’un bâtiment passe alors par la réalisation de diagnostics structure à intervalles réguliers pour s’assurer que l’édifice présente une santé optimale.

Un projet de réhabilitation 

À un moment donné dans la vie d’un bâtiment, ce dernier peut faire l’objet d’un projet de réhabilitation. À cet effet, il est indispensable de mettre en place toutes les précautions utiles pour assurer la sécurité du projet en réalisant notamment un diagnostic structure. Une telle démarche offre avant tout la possibilité d’avoir une idée de l’état de l’édifice. De toute évidence, une vieille construction peut être parsemée de sévères désordres, qu’il faudra éliminer.

Outre cela, le diagnostic structure permet dans le contexte d’une réhabilitation de savoir si la structure actuelle est en mesure d’accueillir les travaux envisagés. Dans la même lignée, si le bâtiment doit accueillir une extension ou une surélévation, un diagnostic structure doit être fait au préalable. Concrètement, le diagnostic permet d’étudier la faisabilité du projet. S’il est réalisable, les experts pourront alors prodiguer des conseils pour monter l’extension.  

Un changement de destination 

Le fait de changer la direction d’une construction peut aussi nécessiter un diagnostic structurel. En effet, lorsqu’on change la direction d’un bâtiment, celui-ci est susceptible de présenter de nouvelles charges à certains endroits de sa structure. Le diagnostic structure permettra donc de s’assurer que la capacité portante des zones concernées soit assez importante pour supporter ce changement. D’un point de vue général, un diagnostic structurel sert de référence pour formuler des recommandations de renforcement vis-à-vis des utilisations futures. 

A lire

Solutions pratiques pour lutter contre les problèmes d’humidité

administrateur

Construction : en quoi consiste le diagnostic structurel d’un bâtiment ?

Emmanuel

Pourquoi utiliser des outils de mesure de la satisfaction client ?

administrateur

Le diagnostic technique : une démarche obligatoire lors de la vente d’un appartement

Odile